Économie et Gestion - Voie Professionnelle - Académie de Créteil

Ubérisation : définition, exemples

17 / 06 / 2019 | Nabil DJERMOUNE

Définition de l’ubérisation
La société américaine Uber est née aux États-Unis (San Francisco) en 2009. L’idée des fondateurs, venue un jour qu’ils ne parvenaient pas à trouver de taxi, était de mettre en contact direct, via une application informatique disponible sur un smartphone, le client et un service de chauffeurs privés. UberCab (super taxi) était née. Grâce à plusieurs levées de fonds, Uber a pu se développer dans diverses villes à travers le monde. Son succès fulgurant lui a valu d’être observée, et imitée, et a donné son nom à un phénomène de société, l’ubérisation. Cela consiste à mettre en contact direct particuliers et sociétés de services (livraison de repas, par exemple) grâce aux nouvelles technologies qui développent applications pour que cette mise en relation soit quasi instantanée.

Ubérisation du travail
Désormais, il existe des apps pour mettre en relation employeurs et demandeurs d’emploi, avec prise de rendez-vous en direct et réponses immédiates. Certes, c’est plus violent, mais au moins, ça a le mérite d’être clair, et rapide. Dans ce monde où il faut toujours aller plus vite, c’est l’atout numéro 1 de l’ubérisation. Aller plus vite, c’est ce qu’on demande aux salariés, et aussi aux cadres, joignables vingt-quatre heures sur vingt-quatre ou presque, qui doivent répondre dans la seconde au moindre mail ou SMS.

Source et lien : https://www.journaldunet.fr/management/guide-du-management/1204809-uberisation-definition-exemples/